Home » Sin categorizar » Estime de soi (1) : Apprendre à se valoriser

Estime de soi (1) : Apprendre à se valoriser

“ Se connaître soi-même est le début de toute sagesse ”.
Aristote

SE CONNAÎTRE SOI-MÊME… POUR QUOI FAIRE ?

Si cette question vous surprend, demandez-vous si vous avez déjà observé dans votre vie des comportements que vous répétez sans cesse, et qui vous empêchent d’avancer dans la direction choisie… Certains pensent que c’est leur façon d’être… D’autres, cependant, pensent qu’il est possible de remettre en question leurs apprentissages et leurs conditionnements et de rechercher une alternative plus satisfaisante… Se connaître soi-même consiste donc à explorer, identifier et questionner ses « schémas » limitants afin d’expérimenter en conscience différentes façons d’agir. Se connaître soi-même est le point de départ pour renforcer les différentes facettes d’une bonne estime de soi.

QU’EST-CE QUE L’ESTIME DE SOI ?

L’estime de soi recouvre trois dimensions fondamentales, qui sont liées entre elles :

  1. La relation que l’on entretient avec soi-même, qui reflète la valeur que l’on se reconnaît soi-même. C’est ce qu’on appelle l’auto-valorisation.
  2. La relation que l’on entretient avec les autres, qui reflète la place que l’on pense mériter avec eux. Nous parlons ici d’affirmation.
  3. La relation que l’on entretient avec l’action, qui reflète comment on se considère capable d’agir et de réussir ce que l’on entreprend. C’est ce qu’on appelle la confiance en soi.

Dans ce premier article sur l’estime de soi, d’une série de 3, nous explorerons la question de la reconnaissance de sa valeur personnelle, pilier d’une bonne estime de soi qui conditionne, comme nous le verrons par la suite, l’affirmation de soi et la confiance en soi.

AVEZ-VOUS UNE BONNE ESTIME DE VOUS ?

Commençons à explorer cette question à travers quelques questions…

  • Vous acceptez mal les critiques formulées par les autres ?
  • Vous essayez de rendre les autres responsables de vos erreurs ?
  • Avez-vous peur des nouvelles expériences ?
  • Parlez-vous aux autres de vos réussites personnelles ?
  • Trouvez-vous toujours des excuses pour ne pas changer ?
  • Avez-vous tendance à cacher ce que vous ressentez ?
  • Cela vous tranquillise-t-il lorsque les autres échouent ?

Toutes ces réponses qui s’activent en vous reflètent la perception que vous avez de vous-même. Et cette perception conditionne votre estime de soi…

SE VALORISER EST LA BASE D’UNE BONNE ESTIME DE SOI

Le verbe estimer vient du latin aestimare, qui signifie évaluer, dans le double sens de « déterminer la valeur de » et « donner son avis sur ». Le psychologue Christophe André lnous partage cette définition fournie par un adolescent : « l’estime de soi ? Eh bien, c’est comment on se voit, et si on aime ou pas ce qu’on voit de nous. » Par conséquent, l’estime de soi est à la fois la façon dont nous nous voyons et le jugement que nous avons sur cette perception.

La question clé ici est de savoir comment se forme ce « regard/jugement » qui conditionne notre estime de soi.
Nous avons tous une image, bonne ou mauvaise, de soi-même. C’est quelque chose qui se construit depuis l’enfance, à travers la façon dont les autres nous voient et ce qu’ils nous en disent. Ce regard extérieur sert de miroir sur soi-même.

Nous nous forgeons également une image idéale de ce que nous aimerions être et comment nous aimerions que les gens nous voient pour répondre à leurs attentes et être acceptés et aimés par eux… Cela aussi se construit aussi à travers les autres et ce que nous percevons de leurs attentes à notre égard.

Une bonne estime de soi reflète un équilibre entre ce que nous pensons être et la valeur que nous nous accordons, en référence à ce que nous pensons que nous devrions être pour être valorisé. Cependant, si ce que nous voyons de nous-mêmes ne nous semble pas conforme à ce que nous pensons que nous devrions être, alors notre jugement, négatif, affecte notre estime de soi.

COACH ONLINE

Coaching de Vie


Demandez votre premier rdv

Explorons ensemble comment ce thème vous affecte et quels objectifs spécifiques vous aimeriez atteindre.

COACHING PERSONNEL ET PROFESSIONNEL

Saisissez l’occasion d’expérimenter ce que le coaching peut vous apporter.

ESTIME DE SOI ET PERCEPTION DE SOI

Nous parlons depuis le début de cet article de perception… La perception, c’est l’interprétation que notre cerveau fait des informations sensorielles qu’il reçoit à travers nos sens, dans les différentes circonstances de notre vie, pour nous aider à les comprendre et à les gérer. Et cette interprétation se fait à travers tous nos apprentissages de vie qui lui donnent un sens. C’est ce qu’on appelle des filtres cognitifs.

Estime de soi et perception de soi
Dans le cas de l’estime de soi, les perceptions de « qui nous sommes » et « qui nous devrions être » agissent comme des filtres qui définissent notre perception de soi. Selon le cas, notre perception est positive (je me vois capable, travailleur, intelligent, légitime, ouvert, etc.), et nous pousse vers l’avant. Notre perception peut aussi être négative (je me vois incapable, incohérent, imposteur, agressif, timide, etc.) Et, inversement, cela nous décourage.

Cependant, une chose est ce que pensons être sur la base de ces perceptions. Autre chose est ce que nous sommes vraiment, et que nos perceptions nous empêchent de voir….

Il est possible que, sans en être conscients, nous ayons assumé comme étant vrai ce que l’on nous a dit sur qui nous sommes et sur ce que nous devrions être. Cependant, nous avons la liberté, en particulier quand notre perception de soi affecte notre estime de soi, de remettre en question ce que nous avons toujours cru de nous-mêmes.

En effet, notre perception réduit ce que nous voyons de nous-mêmes à ce que nous croyons que nous sommes, c’est-à-dire qu’elle nous empêche d’avoir une vision globale de qui nous sommes vraiment.
Donc, si ma perception de moi n’est pas la réalité, alors, qui suis-je… ? Et quelle est ma vraie valeur ?

COMMENT RECONNAÎTRE MA VALEUR PERSONNELLE ?

“ Je ne suis pas ce qui m’est arrivé. Je suis ce que je choisis de devenir ”.
Carl Gustav Yung
valeur personnelle

Votre histoire ne vous définit pas. Vous avez le pouvoir, comme nous le dit Carl Gustav Yung, de choisir ce que vous voulez faire de ce que vous avez vécu et de devenir qui vous voulez être.
Par conséquent, développer une bonne estime de soi est avant tout un choix personnel basé sur la prise de conscience préalable de vos propres perceptions limitantes.

Êtes-vous prêt à explorer, au-delà de ce que vous pensez, qui êtes-vous vraiment ?
Qui êtes-vous réellement ?
Êtes-vous prêt à remettre en question vos certitudes sur qui vous êtes et à les changer ?
Êtes-vous prêt à vous accepter tel que vous êtes et à reconnaître votre vraie valeur et valoriser votre potentiel ?

Renforcer son estime de soi est un travail personnel qui nécessite du temps. Je vous propose 5 étapes pour commencer à élargir votre perception de vous-même et apprendre à vous valoriser.

1. Être conscient de sa perception de soi et commencer à la remettre en question

Votre estime de soi dépend de la façon dont vous vous évaluez, c’est-à-dire de la façon dont vous vous voyez par rapport à la façon dont vous aimeriez être.

Prenez le temps de définir concrètement qui vous pensez être, avec vos défauts et vos qualités. Définissez également qui vous aimeriez être par rapport à qui vous pensez être.

Et demandez-vous si vous êtes vraiment cette personne que vous décrivez…

2. Vous reconnaîtretel que vous êtes, avec tous vos défauts et qualités

Il se peut que votre esprit vous ait habitué à vous concentrer davantage sur vos défauts que sur vos qualités. Je vous propose de faire une liste de tous vos succès dans la vie, qu’ils soient personnels ou professionnels, quelle que soit leur importance.

Et voyez quelles qualités de vous qui vous ont permis d’atteindre ces succès. Si cela vous aide, vous pouvez imaginer ce que vous diriez à quelqu’un d’autre sur ses qualités dans les mêmes circonstances.

3. Accepter et célébrer vos talents personnels

Le plus difficile, quand on a une faible estime de soi, est de percevoir et de reconnaître ses qualités. Souvent, elles apparaissent comme quelque chose de normal, sans valeur particulière. Cependant ce qui manque est toujours plus valorisé que ce qui a été réalisé. C’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide…

Un bon critère pour reconnaître s’il est difficile pour vous de vous valoriser est d’observer comment vous recevez les compliments… Vous pouvez, pour commencer, demander à vos proches quelles sont vos qualités. Et observez-vous lorsque vous recevez leurs réponses.

4. Être aimable avec vous-même et renoncer à l’autocritique constante sur ce que vous faites et comment vous le faites

Connaissez-vous cette voix intérieure qui s’active en permanence pour commenter négativement tout ce que vous faites ou dites dans votre vie ? Tout est mal, tout est insuffisant, tout est moins bien que les autres… Cette autocritique constante a un impact dévastateur sur l’estime de soi…

Être aimable avec soi-même consiste à prendre conscience de cette voix critique et à relativiser son discours, à élargir le regard pour prendre en compte les aspects plus positifs de chaque situation, à valoriser les efforts plus que les résultats immédiats, et à s’encourager à aller de l’avant.

5. Prendre le temps de définir qui vous voulez être (votre meilleure version de vous-même)

À la fin de cette réflexion, vous pouvez revenir sur votre première description de qui vous êtes et la compléter avec un regard plus bienveillant et un jugement plus positif sur vous-même.

Un exercice très intéressant pour renforcer votre estime de soi dans cette phase est d’écrire votre déclaration personnelle de qui vous êtes et qui vous voulez être.

BESOIN D’UN CHANGEMENT ?

Explorez de nouvelles options

Demandez votre premier rdv

Dernières publications

Jorge Flores

«Un modo de conocerte mejor a ti mismo. Una inyección de seguridad en tu vida. Una manera de conocer tus fortalezas y de afrontar tus debilidades.

Carmen

«Acudí al coaching siendo consciente de que algo debía cambiar en la forma de encajar o vivir las cosas. No se trata de cambiar la realidad, sino de ser consciente

Anne Valentine Escalera

«Soy expatriada, madre de 4 hijos y he dejado de trabajar desde hace diez años. A pesar de mis numerosos títulos y de mi amplia experiencia profesional,

Categorías del Blog

Nathalie Bertin Life Coach

Artículos Relacionados

Sé quién quieras ser

Puede ser que haya llegado el momento en que sientas la necesidad de un cambio en tu vida. Pude incluso que estés en busca de una transformación personal.

leer más

Dibuja tu futuro deseado

Puede ser que haya llegado el momento en que sientas la necesidad de un cambio en tu vida. Pude incluso que estés en busca de una transformación personal.

leer más

Miedo al fracaso

Inténtalo de nuevo, fracasa de nuevo, fracasa mejor. “En la vida hay algo peor que el fracaso: el no haber intentado nada” Franklin D. Roosevelt

leer más